Fabriquer ses fers de toupie est trés utile pour l' ébéniste; l' interdiction de vendre des toupies avec arbre à lumière est bien dommage.
Bien sur, il y avait des accidents avec ces outils mais dans quelles conditions !
J' ai commencé à travailler en ébénisterie en tant que apprenti dans les années 80 et la légèreté avec la quelle on fabriquait et utilisait les fers de toupie explique à mon avis la plupart des accidents.
Il était normal de travailler sans aucune sécurité, avec des fers mal équilibrés et sans protections.
Si on ajoute à cela le travail au champignon, opération plus que hasardeuse qui consiste à travailler en équilibre sur une pièce de bois en forme de champignon contre l' arbre de toupie,il n' est pas étonnant qu' il y ai eu bon nombre d'accidents.
Il y a un excellent article sur le sujet de Monsieur Sylvain Charnot dans Le Bouvet n°152, les fers de toupie sont peu chers et il est possible de faire le profil que l' on veut.
Les porte-outils peuvent aussi accueillir des fers sur mesure mais il faut les commander et leur prix est dissuasif.
 
 

Précautions élémentaires:

 
La fabrication d' un fer doit être très soignée et plusieurs grands principes sont à respecter:
 
  • Utiliser du fer prévu pour cela ( il est encore vendu chez la plupart des fournisseurs pour professionnels)
  • Réalisez les deux profils même si l' un d'eux ne sert pas à la coupe (pour les vibrations)
  • Faîtes une encoche dans le bas du fer sans trop l'affaiblir , 1 ou 2 mm suffisent
  • Striez le dessus du fer avec une scie à métaux à l'endroit ou la vis de l' arbre appuie
  • Vos fers ne doivent pas comporter des parties trop effilées
  • N' empilez pas plusieurs fers dans l' arbre de toupie

 

Avec ces quelques précautions, vous éviterez d' avoir un fer qui casse ou qui s'échappe, principales craintes d' accidents avec les fers.
Bien sûr, il faut aussi appliquer les régles élémentaires habituelles, pas d' habits flottants, cheveux attachés, protections etc..
 
 
Fabrication d' un fer de toupie:
Le principal intérêt du fer de toupie et de pouvoir faire le profil que l'on souhaite.
Cela peut-être pour une création (profil n’existant pas dans le commerce) ou pour une restauration.
Dans les deux cas, il faudra tracer le profil sur une feuille cartonnée.
Calculez ensuite la longueur de fer nécessaire: longueur de la moulure plus le diamètre de l'arbre.
Couper le fer à toupie à la bonne longueur, ébarber à la lime  et poser un papier gommé au milieu pour pouvoir tracer l' axe du fer.
fer10a

 

 
Poser du papier gommé aux extrémités pour pouvoir tracer le profil à chaque bout.
Réaliser un gabarit en papier épais (environ 180 grammes).
Tracez les deux profils sur la même face afin de pouvoir contrôler la précision de votre tracé.
fer9afer8a

 

 
Tailler grossièrement le fer à la disqueuse.
Régler le support de votre touret à meuler de manière à obtenir un angle parfaitement d’équerre (très important)
Façonner le fer en venant toucher le tracé du profil.
fer7afer6a

 

 
 
Faites une  encoche dans le bas du fer et des stries sur le haut.Attention! Pensez au sens de rotation du fer, si vous méttez l' encoche du mauvais coté votre fer sera inutilisable. Tout cela doit être prévu dés le début.
fer3afer5a

 

 
Donner une pente de 50° sur le profil en veillant à ne pas faire les deux pentes du même coté.
Approchez vous petit à petit, en restant bien parallèle au bord.
fer2a

 

 
Si vos deux profils ne sont pas parfaitement identiques, la solution consiste à diminiuer un des deux profils  pour qu' il n'y en ai plus qu'un qui travaille.
Passer à la pierre, en respectant bien l'angle donné à la meule.
Morfilez légèrement sans toucher à la coupe fauchante. (Les parties horizontales du fer).
Si vous morfilez la coupe fauchante, votre fer chauffera à cet endroit.
fer4afer1a

 

 
Si vous avez été précis, votre moulure aura exactement le profil voulu car un autre avantage du fer est qu’il travaille perpendiculairement à la tangente du cylindre de coupe.
Il a un angle d’attaque nul contrairement aux outils insérés dans un porte outil qui eux,
on un angle d’attaque positif.
C'est pour cela qu'il est conseillé de faire un petit morfil pour améliorer la coupe.

 

Olivier SCHMIDT